Accueil » Tag Archives: Pierre Lambert

Tag Archives: Pierre Lambert

Saint Nicolas

Saint Nicolas, évêque de Myre (Wikimedia Commons)

Nous arriverons bientôt au 6 décembre, l’anniversaire de saint Nicolas. Même si cette fête européenne n’a jamais été très répandue au Québec, les plus vieux citoyens se souviennent peut-être avoir chanté la comptine de saint Nicolas quand ils allaient à l’école: «Saint Nicolas, patron des écoliers, apporte-moi des pommes dans mon petit panier.» La chanson «Il était trois petits enfants ...

Lire la suite »

L’apparition de la photographie dans la région

La plus ancienne vue générale du mont Saint-Hilaire, vers 1870 (SHBMSH, P04 273)

Pendant des siècles, les personnes qui désiraient obtenir leur portrait ou celui des membres de leur famille devaient s’adresser à un artiste peintre. Ce n’est qu’avec l’invention de la photographie que les familles furent délivrées de cette obligation de faire peindre des portraits à l’huile quand elles voulaient conserver un souvenir. Il en fut de même dans notre milieu aux ...

Lire la suite »

Les bateaux à vapeur d’autrefois

Bateau à vapeur Le Ferdinand face au mont Saint-Hilaire (SHBMSH, P25 7-27,3)

Tout le monde a entendu parler des bateaux à vapeur d’autrefois, qui furent un élément capital de ce que l’on a appelé la révolution des transports au XIXe siècle. Bien peu de gens savent cependant que c’est sur le Richelieu qu’a circulé le premier bateau à vapeur au Canada, avant même que ne commence la navigation sur le Saint-Laurent. Il ...

Lire la suite »

L’eau miraculeuse de Beloeil

L’hôtel des sources de Varennes (Musée McCord, gravure du XIXe siècle, M930.50.8.436)

Au XIXe siècle, il existait plusieurs façons de se tenir en bonne santé. Les familles les plus riches passaient l’été loin des villes et des chaleurs insupportables, qui favorisaient le développement des maladies contagieuses. Les stations de villégiature, notamment dans le Bas-du-Fleuve, recevaient alors une importante clientèle. À cette époque, on consommait abondamment d’eaux minérales, dont les vertus curatives étaient ...

Lire la suite »

Les portes de fer

Les portes de fer (Photo: Louise Beaudry, 1982)

J’avais entendu dire qu’il y avait des portes de fer dans la montagne. Des portes de fer, je ne comprenais pas du tout ce que ça voulait dire. À force de le tourmenter, j’ai obtenu du père Choquette qu’il me raconte ce qu’il en savait. — Les portes de fer, c’étaient deux gros rochers rapprochés entre lesquels les bucherons passaient ...

Lire la suite »

Borduas: le rebelle de Saint-Hilaire Un livre dédié aux passionnés de l’art et des idées

«Le livre, indique Pierre Lambert, c’est pour informer mes concitoyens à quel point Paul-Émile Borduas est de Saint-Hilaire; il a peint la montagne, l’église; il avait des amis; ce sont des aspects moins connus, je pense.» Photo : Pierre Chapleau/Les Productions Prac.

Borduas: le rebelle de Saint-Hilaire (Marcel Broquet, La nouvelle édition, 2015) est un livre hommage que Pierre Lambert dédie aux passionnés de l’art et des idées. L’œuvre de Paul-Émile Borduas a certes marqué l’histoire de la peinture au Québec, mais qu’en est-il du personnage, du citoyen hilairemontais? «La période de sept ans passée à New York et à Paris, c’est ...

Lire la suite »

Les loisirs d’automne autrefois

Chasse au canard sur le Richelieu (L'Opinion publique, 2 février 1871)

Autrefois, les Beloeillois et les Hilairemontais étaient presque entièrement pris par les travaux agricoles, ne disposant ainsi que de peu de temps pour leurs loisirs. La fin de l’été et les mois d’automne étaient donc pour eux un moment privilégié, puisque les récoltes étaient terminées et que les sorties de chasse et de pêche devenaient possibles. Lorsque l’été des Indiens ...

Lire la suite »

Le train arrive à Beloeil–Saint-Hilaire

Gare de Saint-Hilaire, près de la montée des Trente (SHBMSH, P25 3-52,3)

Au début des années 1840, les besoins commerciaux rendaient de plus en plus nécessaire de relier par voie ferrée les villes importantes du nord-est du continent. Un projet prenait forme pour relier Portland (Maine), dont le port était libre de glace, à la ville de Montréal. Au Canada, la compagnie St. Lawrence and Atlantic Railroad se chargerait de la construction ...

Lire la suite »

La saison d’automne autrefois

L'épluchette de blé d'Inde (Edmond-J. Massicotte, Les Canadiens d'autrefois, 1917)

Autrefois, c’est la nature qui commandait les activités de nos ancêtres, et le froid qui s’installait graduellement annonçait les activités d’automne. Cette saison était un moment de passage: de l’été à l’hiver, du chaud au froid, de l’extérieur à l’intérieur des maisons. Nos ancêtres avaient développé depuis longtemps une connaissance empirique du climat et de la température. On utilisait des ...

Lire la suite »

Le magasin général d’autrefois

Le magasin général (Edmond-J. Massicotte, Les Canadiens d'autrefois, aquarelle sur lithographie, 1925)

De nos jours, nous trouvons à peu près tous les objets d’utilité courante au dépanneur ou au centre commercial. Il n’en était pas de même autrefois, alors que les paroissiens obtenaient la plus grande partie de ce dont ils avaient besoin au magasin général. Le magasin général, en plus de posséder tous les produits d’usage quotidien, était une pharmacie (avec ...

Lire la suite »