Accueil » Articles » Actualités » Saisie d’équipements servant à la fabrication de médicaments contrefaits à Saint-Mathieu-de-Beloeil

Saisie d’équipements servant à la fabrication de médicaments contrefaits à Saint-Mathieu-de-Beloeil

Les services de police des villes de Laval et de Longueuil, en collaboration avec la Sûreté du Québec et la Gendarmerie royale du Canada, ont démantelé un vaste réseau criminel qui faisait la production et l’exportation de médicaments de contrefaçon. La fabrication des médicaments se faisait dans un local commercial sur la rue de l’Aéroport à Saint-Mathieu-de-Beloeil.

Les services de police ont mené une perquisition au local sur la rue de l’Aéroport le 6 octobre dernier, confirme l’inspecteur-chef du Service de police de l’agglomération de Longueuil, Jean-François Robert en entrevue au 98,5fm. Les policiers y ont trouvé cinq presses servant à la production, deux machines à comptabiliser les comprimés et deux mélangeurs.

Plus de deux millions de comprimés ont été saisis lors des perquisitions menées surtout sur la Rive-Sud. Les comprimés contrefaits d’Alprazolam, médicament connu sous le nom de Xanax, étaient envoyés par la poste aux États-Unis et dans l’Ouest canadien.

Cinq personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’opération, nommée Affranchi, dont les deux fils de l’ex-agent du renseignement du SPVM Ian Davidson, soupçonné d’avoir tenté de vendre des informations à la mafia, et qui s’est suicidé en 2012. (AL)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.