Accueil » Articles » Boîte aux lettres » Parc canin, Danielle Lavoie a-t-elle un parti pris?

Parc canin, Danielle Lavoie a-t-elle un parti pris?

Comme vous en avez sûrement déjà entendu parler, puisque la mairesse ne coopère aucunement dans ce dossier; l’Association du parc canin a lancé au moins quatre invitations à Danielle Lavoie, la mairesse d’Otterburn Park entre le 9 janvier et fin avril 2014 pour venir nous rencontrer au parc canin.  Ce qui a été refusé à chaque fois.

Le 2 décembre 2014, sur invitation par Danielle Lavoie, Eric Green président de la Légion royale canadienne, Francine Leblanc présidente de l’Association du parc canin, Marilyne Tremblay secrétaire ainsi que Diane Grenier présidente sortante, ont rencontré Danielle Lavoie ainsi que les conseillers Clarise Viens et Nelson Tremblay. Danielle Lavoie mairesse, nous informe qu’une résolution sera présentée au prochain conseil municipal pour la fermeture du parc.  Aucune possibilité de discuter, la décision est déjà prise. Le CA l’invite à nouveau à venir constater vraiment ce qui se passe et elle refuse encore une fois. Sa décision est prise et elle est finale. L’association a envoyé une invitation écrite à Danielle Lavoie ainsi qu’aux 6 conseillers, pour venir rencontrer les citoyens membres du parc canin afin de constater la réalité du parc les 10 et 11 janvier à des heures précises. Seulement deux conseillers ont répondu à notre invitation; ils se sont présentés au parc canin le dimanche 11 janvier pour une période d’une heure entre 14h et 15h.  Il  y avait une douzaine de citoyens avec leurs chiens. Lors de la présence des conseillers, Diane Grenier, présidente sortante du CA, a utilisé un sonomètre pendant une heure. Le sonomètre a démontré 57 décibels pour une ou deux secondes. Les conseillers ont constaté la réalité du parc. Comment Danielle Lavoie peut être objective dans ce dossier quand elle ignore l’ensemble de nos démarches et propositions? Pourquoi cet acharnement? Où est la démocratie? Où est l’ouverture d’esprit? Aucun compromis possible! Est-ce une question de promesse électorale? Purement de la politique! L’éthique est questionnable puisqu’elle semble avoir ses préférences…

Diane Grenier

Association du parc canin d’Otterburn Park

 

7 Commentaire

  1. Nous considérons cela comme de la dictature. Madame a promis dans sa campagne électorale de relocaliser
    le parc et non de le fermer???

    La fermeture du parc va créer un précédent pour d’autre sources de bruits….

  2. pourquoi en faire une bataille electoral quand il s agit juste d une realitee de plus en plus reel dans nos vies. les chiens maintenant on droit a leur parc pour pouvoir sociabilises

  3. Bonjour, le conseil du Parc Canin à négocié avec le conseil de la ville d’Otterburn Park après de longue négociations.
    La ville a accepté d’ériger un Parc Canin.

    Madame la Mairesse depuis votre élection vous avez dit que vous fermeriez le Parc Canin sans aucune rencontre ou
    négociation avec le conseil du Parc Canin Je considère que ce fut une période d’Harcellement et de Dictature.

  4. Je trouve révoltant et vraiment irrespectueux de la part de la mairesse de vouloir fermer le parc à chiens sans même vouloir aller y faire un tour. Si je me plains du bruit de la piscine municipale ou des parcs pour enfants, elle va les fermer ? Une mairesse ne devrait pas trouver des compromis pour satisfaire le plus de citoyens possible ? Je suis TRÈS déçue de son administration.

  5. Faut être de « notre » temps Mme la mairesse !

  6. vous pouvez sûrement fermer un parc canin, mais vous ne pouvez empêcher d’avoir des chiens dans votr ville, qu’est ce qui est mieux, les savoir un peu partous sans aucun contrôle, ou dans un parc canin avec un contrôle, pour moi c’est facile et le simple fait que ca en soit un débat, m’en dit beaucoup sur votre leadership, Wow!

  7. C’est carrément de la mauvaise foi. J’ai honte d’avoir une mairesse comme ça et je regrette vraiment de ne pas avoir été voté.