Accueil » Articles » Actualités » Le Carrefour Jordi-Bonet attendu au printemps
Jean-Pierre Brault, Nathalie Nault et Daniel Pitre. Photo: Michaël Turcotte
Jean-Pierre Brault, Nathalie Nault et Daniel Pitre. Photo: Michaël Turcotte

Le Carrefour Jordi-Bonet attendu au printemps

Le Carrefour Jordi-Bonet, dont les travaux devraient commencer dans les prochains jours, va accueillir un café, une clinique médicale, une clinique dentaire et des locaux destinés à l’offre de services de physiothérapie et d’ostéopathie, entre autres.  

Le bâtiment, situé au coin du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier et de la rue de Rouville à Mont-Saint-Hilaire, viendra remplacer le petit centre commercial qui a été détruit par le feu l’été dernier. Pierre Tadros, directeur des communications à la Ville, écrit dans un courriel que «le conseil municipal, en date du 1er juin dernier, a finalement approuvé le plan d’implantation et d’intégration architecturale (suivant la recommandation du Comité consultatif d’urbanisme, après modifications)». Et d’ajouter que le processus d’approbation suit son cours pour l’octroi du permis de construction.

Construction Brault, une entreprise dirigée par Christian Brault et son frère Jean-Pierre Brault, conseiller de Mont-Saint-Hilaire, font partie du groupe de promoteurs, qui comprend aussi Nathalie Nault, Daniel Pitre et Jacques Cooke. Le projet, qui est estimé à 7 millions de dollars, devrait être terminé au cours du printemps 2016.

En entrevue, Mme Nault n’a pas voulu divulguer les noms des professionnels de la santé impliqués ni celui du futur café. «On attend que toutes les signatures soient faites», indique pour sa part Jean-Pierre Brault. La superficie locative de 21 000 pieds carrés pourrait accueillir «entre 7 et 10 locaux».

La bâtisse aura deux étages, une terrasse, un stationnement souterrain et un autre au niveau du sol. M. Brault précise que la hauteur du bâtiment sera de 35 pieds. «On aurait aimé, pour maximiser l’investissement, avoir le plus d’espace locatif possible», signale Daniel Pitre, qui assure du même souffle que les citoyens résidant autour du projet vont continuer à avoir une vue sur la montagne.

Le projet initial a été refusé en novembre dernier par les membres du Comité consultatif d’urbanisme, qui avaient qualifié sa hauteur de «trop élevée». Le conseil municipal a donné par la suite «une orientation préliminaire favorable» sous condition de «recevoir des informations sur les caractéristiques du bâtiment sinistré, soit la hauteur et la superficie».

3 Commentaire

  1. Je tombe orpheline de médecin et j’aimerais savoir s’il est possible de laisser notre nom pour les médecins qui entreront à la nouvelle clinique.
    Je serais vraiment heureuse de trouver un médecin de famille pas très loin de chez moi.
    Merci et j’attends des vos nouvelles.
    Guylaine

  2. Marie Jose Pedneault

    Bonjour je suis secretaire dentaire.Je me demandais à qui m informer pour postuler auprès de la clinique dentaire qui ouvrira ses portes dans votre bel édifice.

  3. Bonjour, je suis secrétaire médicale depuis 11 ans et je souhaiterai avoir les coordonnées pour pouvoir postuler dans votre bâtisse. Merci à vous de me donner l’information Nicole Moinel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.