Accueil » Noir sur blanc » Déjà le temps des Fêtes!
concen-web

Déjà le temps des Fêtes!

La vie passe si vite; semaine après semaine, on roule à la vitesse grand V: le travail, les enfants, la maison, et j’en passe. Nous essayons de garder ce rythme au jour le jour en nous disant: enfin la pause du week-end. Et voilà le jour de tombée du journal qui arrive tout d’un coup… au point d’oublier qu’on est déjà en pleine période de Noël et du jour de l’An.

Enfin, une vraie pause de deux semaines, le temps de permettre à notre équipe de se reposer, de se ressourcer, de passer plus de temps avec leur famille; en fait, de vivre pleinement cette période merveilleuse du temps des Fêtes.

Le 4 avril dernier, le premier numéro de Laurier Le Journal a été livré chez vous. Mon équipe et moi avons travaillé avec passion pour vous offrir un hebdomadaire de qualité, tant sur le plan de la présentation graphique, afin de mettre en valeur nos annonceurs, que sur celui du contenu rédactionnel.

Avec humilité, nous nous réjouissons vraiment du chemin parcouru jusqu’à présent. Dès la publication du premier numéro, vous étiez nombreux à nous féliciter pour avoir lancé un journal indépendant, ancré localement. Un hebdomadaire qui se veut un partenaire et une vitrine pour nos annonceurs. Vous êtes encore nombreux à nous encourager à poursuivre notre travail, celui, d’abord et avant tout, d’informer; de traiter les enjeux locaux et régionaux avec rigueur; d’offrir aux arts, à la culture et au sport la place qu’ils méritent; et de continuer à promouvoir le travail du milieu communautaire.

Dès les premières éditions, nous avons mis l’accent sur les forces vives de la communauté, sur les attraits des municipalités qui bordent le Richelieu et le mont Saint-Hilaire, et sur l’histoire de la région. D’ailleurs, Pierre Lambert, que nous tenons à remercier pour sa précieuse collaboration, signe chaque semaine un texte pour relater les grands moments et les petits faits d’hier. Rapidement, il a été suivi par Claire Leduc, travailleuse sociale retraitée, qui traite chaque mois de questions liées à la famille. Et depuis quelques semaines, Kees Vanderheyden, le directeur du Centre de la nature du mont Saint-Hilaire, tient une chronique sur les premiers habitants de la montagne. Merci, Mme Leduc; merci, M. Vanderheyden; et merci également à Denis Archambault pour ses chroniques qui font ressortir les qualités de leaders de ses interlocuteurs.

Laurier Le Journal tient aussi à remercier vivement les annonceurs; sans leur soutien, notre travail d’informer ne pourrait pas se poursuivre. Nous nous engageons à offrir un hebdomadaire de qualité qui reflète les intérêts, les besoins et les préoccupations de la communauté.

Toute l’équipe et moi-même vous souhaitons de passer de joyeuses Fêtes et une très bonne année 2015. Paix, santé et amour! Rendez-vous le 9 janvier.

Merci enfin à mon amoureuse, Marie-Chantal, et à nos cinq filles pour votre soutien.

Guy Gilbert Jr

Président-éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.