Accueil » Articles » Boîte aux lettres » Cop 21 Paris : Monsieur Gore, il y a, au Québec, une vérité qui nous dérange

Cop 21 Paris : Monsieur Gore, il y a, au Québec, une vérité qui nous dérange

Oui monsieur, c’est le discours trompeur de notre premier ministre. Vous avez remercié monsieur Couillard pour le 25 millions $ d’aide aux pays pauvres francophones pour combattre les changements climatiques. Lorsque des journalistes ont demandé à monsieur Couillard ce qu’il pensait de l’exploration du pétrole sur l’île d’Anticosti. Il a répondu « Anticosti, moi, je n’ai rien à voir avec ça. C’est le PQ qui a amorcé cette démarche». C’est vrai. Mais, monsieur Couillard, il ne sert à rien de vous draper dans la victimisation en transférant le problème sur l’autre pour camoufler vos véritables orientations. Vous et vos ministres vous êtes déclarés en faveur de l’exploitation du pétrole sur Anticosti.

L’agence QMI du 14 février 2014, Le Devoir du 27mars et du 2 avril 2014, confirment que vous avez donné votre appui au projet d’exploitation du pétrole à Anticosti. Vous avez même dit oui au forage à Anticosti, mais sans BAPE. Alors des questions s’imposent auxquelles vous devriez répondre :

-Pourquoi votre gouvernement refuse-t-il de mandater le BAPE afin qu’il évalue les impacts sociaux, économiques et environnementaux de l’exploitation pétrolière sur Anticosti?
-Pourquoi votre gouvernement soutient-il le projet Énergie-Est lequel, d’ici 2050, émettra des émissions de CO2 équivalant à 64 fois les émissions du Québec de 2011 ?
-Pourquoi votre gouvernement refuse-t-il de renégocier l’entente des 115 millions et les responsabilités qui en découlent sachant que les explorations actuelles démontrent que le sous-sol d’Anticosti renferme 78% de gaz et 22 % de pétrole? Le PQ l’a déjà fait dans deux circonstances pour les gaz de schiste et pour le prolongement de la route 167 de la mine de Stornoway.
-Pourquoi votre gouvernement a-t-il choisi un processus de consultation sur l’ensemble des hydrocarbures qui fut dénoncé par la majorité des groupes de citoyens, des groupes environnementaux et par le collectif scientifique ?
-Pourquoi refusez-vous de reconnaître que 60% des Québécois rejettent le projet Énergie-Est.

Soyez sérieux monsieur Couillard, nous savons tous que le pari de la franchise s’avère pour vous difficile et qu’il vous est plus facile d’utiliser des mots et des gestes qui n’ont de portée que pour votre image médiatique.

Si monsieur Gore avait su, il aurait remercié seulement l’effort du peuple du Québec pour la protection de notre coin de planète.

Pierre Brazeau

Mont-Saint-Hilaire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.