Accueil » Noir sur blanc (page 5)

Noir sur blanc

Et si le Richelieu était une autoroute?

Le respect, le civisme et la courtoisie valent mille lois et règlements. Mais, hélas! nous ne sommes pas dans un monde idéal. Personne n’est contre la vertu, et les défauts relèvent souvent de l’ignorance, de l’étourderie, de l’insouciance et du je-m’en-foutisme. Des défauts qui ont un impact sur nos relations avec les autres, qui peuvent aussi nous amener à perturber ...

Lire la suite »

Sans identité

Les portraits socio-économiques de la région se suivent et se ressemblent. C’est presque devenu un leitmotiv de dire que la population des 13 villes de la MRC de la Vallée-du-Richelieu est, dans l’ensemble, plus riche et plus éduquée que la moyenne québécoise. Dans cet «ensemble» subsistent pourtant encore des poches de pauvreté matérielle, voire structurelle au point de devenir une fatalité. ...

Lire la suite »

Le village-dortoir

Mont-Saint-Hilaire, à l’instar de plusieurs municipalités des couronnes nord et sud, va continuer d’être dans la mire des promoteurs. La ville le sera d’autant plus en raison de ses superbes attraits naturels: une montagne, une rivière, des vergers. Ajoutez un service de transport en commun – le train de banlieue, pour ne pas le nommer –, assez convivial et rapide ...

Lire la suite »

Les affaires judiciaires, pas touche!

Le journaliste est fondamentalement un spécialiste de l’ignorance, a dit un jour Gilles Gougeon. Il n’a pas tort; nous ne faisons qu’effleurer les sujets, et l’extrême majorité de notre travail s’effectue en dehors de notre champ de formation. Nous sommes condamnés à toujours peaufiner nos recherches, à poser les bonnes questions, à savoir écouter, à comprendre ce que l’on ne ...

Lire la suite »

Une société distincte

Caricature

Qui aurait cru, l’été dernier, qu’on paierait aujourd’hui moins de 1,00 $ le litre d’essence? La dégringolade des prix serait causée par une offre trop abondante de pétrole sur le marché, celui des États-Unis, du Canada, de la Russie et de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, entre autres. Celle-ci, la plus grande productrice, aurait été contrainte de s’ajuster à la ...

Lire la suite »

La surenchère de l’absurde

niqab-web

La vengeance est un plat qui se mange froid, dit le proverbe. On aurait souhaité que le dernier numéro de Charlie Hebdo n’emprunte pas encore cette voie que l’anthropologue Serge Bouchard qualifie de «surenchère de l’absurde». Une voie qui ne fait qu’amplifier davantage la guerre des ignorances. Le dernier numéro de Charlie Hebdo a été interdit au Maghreb, et les ...

Lire la suite »

Surtout, faire preuve de solidarité

car web

Mercredi dernier, on ne parlait que d’une seule chose: l’attentat dans les bureaux du journal satirique français Charlie Hebdo. Une attaque qui serait commise au nom d’Al-Qaïda pour tenter de faire taire ceux qui se moquaient de tout sans crainte. Douze personnes ont été tuées, dont les dessinateurs vedettes Charb, Cabu, Wolinski et Tignous, ainsi que deux policiers, lorsque deux ...

Lire la suite »

Déjà le temps des Fêtes!

concen-web

La vie passe si vite; semaine après semaine, on roule à la vitesse grand V: le travail, les enfants, la maison, et j’en passe. Nous essayons de garder ce rythme au jour le jour en nous disant: enfin la pause du week-end. Et voilà le jour de tombée du journal qui arrive tout d’un coup… au point d’oublier qu’on est ...

Lire la suite »

Souffler sur le ballon

bol-web

Reculera? Reculera pas? La nouvelle, vite démentie par le bureau du ministre de l’Éducation, selon laquelle Yves Bolduc aurait affirmé à des députés caquistes de la région que la Commission scolaire des Patriotes ne perdrait pas Saint-Bruno-de-Montarville et Boucherville, renseigne sur les dessous de la politique, sur cette manière qu’ont certains élus de souffler sur le ballon pour qu’il reste ...

Lire la suite »

La «trappe à tickets»

caricature

Permettez-moi un billet d’humeur: je désire revenir ­– à ma façon – sur les quotas de contraventions, qui ont souvent fait les manchettes dernièrement et ont aussi, à quelques reprises, été discutés au conseil municipal de Beloeil. D’abord, entendons-nous sur une chose: les «prestations minimales de travail» sont des quotas. Quand on fixe un objectif de 5,4 millions de dollars par ...

Lire la suite »