Accueil » Chroniques » Le Facteur animal (page 2)

Le Facteur animal

Chères lectrices, chers lecteurs,

Vous m’avez fait peur, ce matin, pendant que je reposais, paisible et silencieuse, sous l’épais manteau de neige. La montagne est tellement calme et reposante en hiver. Le silence règne. La plupart des oiseaux sont partis. Il ne reste que les plus vaillants, dont la mésange et moi, la gélinotte huppée. Je m’appelle Olivia. J’aime me considérer, en toute modestie, ...

Lire la suite »

Michèle, votre musaraigne de la montagne

103-Grande Musaraigne

Chères lectrices, chers lecteurs, Un mot de présentation avant de vous conter une belle histoire d’hiver. Je suis Michèle la musaraigne. Certains m’appellent la souris des bois. Je veux aujourd’hui vous parler de la grande famille qui passe l’hiver sur la montagne. Quand vous vous promenez en hiver là-haut, la forêt peut vous sembler déserte. Détrompez-vous! Des dizaines de milliers ...

Lire la suite »

Chères lectrices, chers lecteurs,

102.jpeg

Je me présente: René, renard. Je suis un animal discret. Cela peut vous surprendre, mais sachez qu’il y a au moins trois familles de renards qui vivent sur votre montagne. Nous n’habitons pas en pleine forêt, mais de préférence dans des espaces ouverts en bordure de celle-ci. Paraît-il que dans vos contes pour enfants, on nous présente comme des animaux ...

Lire la suite »

Angèle votre araignée

Photo : Centre de la nature de Mont-Saint-Hilaire.

Chères lectrices, chers lecteurs, Quand vous vous promenez tôt le matin sur mon sentier, vous pourriez manifester une plus grande délicatesse devant le fil mince et soyeux que j’ai si patiemment mis en place. Vous avez de la chance, car vous êtes une proie trop costaude pour moi et vous risquez simplement, au cours de votre randonnée, de vous décorer ...

Lire la suite »

Lettre de la mésange

102

Chère lectrice, cher lecteur, Cela m’a pris un peu de courage pour vous écrire une lettre. Je crains que vous ne me preniez pas au sérieux. Je suis la mésange que vous entendez souvent. Mes chants – vous les connaissez, «chicadiii, chicadiii» – sonnent moins graves que les «cra-cra» de la corneille et sont moins jolis que les chants du merle. Les ...

Lire la suite »