Accueil » Chroniques » Le Laurier de la semaine » Bijoux Caracol, une réussite beloeilloise
Caracol est synonyme de travail d’équipe depuis les débuts. Photo: Pierre Chapleau/Les Productions Prac
Caracol est synonyme de travail d’équipe depuis les débuts. Photo: Pierre Chapleau/Les Productions Prac

Bijoux Caracol, une réussite beloeilloise

L’entreprise Bijoux Caracol est un exemple de succès beloeillois. En tout près de 20 ans, l’entreprise a grandi et distribue maintenant ses créations à l’échelle canadienne et américaine. Les deux sœurs derrière l’entreprise, Ève et Patricia Chagnon, invitent le public à profiter de la vente d’entrepôt semi-annuelle, qui se tiendra du 26 au 28 novembre, pour faire le plein avant les fêtes.    

«Ça a été une belle surprise, l’ampleur que ça a fini par prendre», confie Ève Chagnon, qui a commencé à développer l’entreprise en 1997 après un séjour au Mexique. Les perles rapportées dans ses bagages deviendront les premiers bijoux Caracol. De 1997 à 2001, Patricia et elle font connaitre l’entreprise grâce à de la vente itinérante. En 2001, elles font passer Caracol à un autre niveau en développant la vente en gros. En 2005, elles atteignent le marché canadien, embauchent des employés et quittent le sous-sol de la maison pour déménager l’entreprise dans un premier entrepôt. Quatre ans plus tard, elles percent le marché américain. Aujourd’hui, notamment grâce à la vision de Patricia, on retrouve les bijoux Caracol dans plus de 900 points de vente.

Photo: Pierre Chapleau/Les Productions Prac

Photo: Pierre Chapleau/Les Productions Prac

Caracol est synonyme de travail d’équipe depuis les débuts. Les dessins réalisés par Ève Chagnon sont maintenant complétés par les fournisseurs de l’entreprise en Asie. «Les gens là-bas font de magnifiques collections. Il y a un amalgame qui se crée», explique l’entrepreneure. D’une collection à l’autre, les bijoux reflètent l’âme de Caracol. Ils sont asymétriques, colorés, épurés. L’entreprise a aussi développé deux lignes exclusives, soit Linea pour les magasins L’Aubainerie, et Joya, vendue en pharmacie.

Vente d’entrepôt

Photo: Pierre Chapleau/Les Productions Prac

Photo: Pierre Chapleau/Les Productions Prac

Depuis 2007, Caracol tient une vente d’entrepôt semi-annuelle. On y trouve des bijoux des collections antérieures à petit prix (un pour 10 $, deux pour 15 $), ainsi que des produits des deux lignes exclusives. Cette année, l’événement a été repensé pour offrir une expérience se rapprochant de celle en boutique. Les visiteurs pourront choisir leurs coups de cœur en parcourant l’entrepôt et les inscrire sur papier. Les petits lutins de Caracol se chargeront de préparer les commandes. Entre 1000 et 1500 visiteurs sont attendus. En plus des bijoux Caracol, des sacs à main, des foulards ainsi que des bijoux uniques d’une entreprise italienne partenaire seront en vente.

Photo: Pierre Chapleau/Les Productions Prac

Photo: Pierre Chapleau/Les Productions Prac

La vente d’entrepôt aura lieu les 26 et 27 novembre de 12 h à 20 h, et le 28 novembre de 10 h à 15 h. Apportez votre sac écologique afin d’obtenir un cadeau-surprise. Les clients recevront également un rabais de 40 % applicable dans la boutique en ligne. www.caracol.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.